Robotisation et responsabilité sociétale des entreprises

A présent que les robots se trouvent dotés de capacités d’apprentissage et d’adaptation à l’environnement, et qu’ils peuvent, dans de toujours plus nombreux cas se substituer à l’humain, il y a lieu de se questionner sur l’implication de ces bouleversements sur l’organisation du travail. La responsabilité sociétale des entreprises est placée au centre de ce processus de changement de notre économie. Selon la définition de la Commission européenne, la RSE est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ». Nous nous intéresserons essentiellement à l’impact de la robotisation sur le volet social de la RSE : le travail des employés.

Dans une tribune publiée sur le site du journal Les Echos, deux consultants mettent en lumière que l’arrivée massive des robots au sein de l’entreprise doit être accompagnée d’une réorganisation du travail. La complémentarité homme-machine serait alors la clé de voûte de ce nouveau système. Selon une étude du cabinet McKinsey sur la robotisation des économies, 40% des emplois français seraient automatisables. Le degré d’automatisation de l’emploi diffère bien sûr selon son potentiel d’automatisation (tâches potentiellement automatisables) et selon le secteur d’activité de l’entreprise. Du côté des solutions, les consultants indiquent que les employés devraient se focaliser sur des tâches où l’apport de l’être humain est une vraie valeur ajoutée et les managers devraient réfléchir à la bonne intégration de ce travail avec le travail robotique. Les deux spécialistes estiment notamment que « chaque entrepreneur, chaque manager devra se questionner sur sa propre responsabilité lors d’une prise de décision, quand l’humain et l’automatisation sont en balance. Il ne s’agit pas de rejeter les robots, juste de les inclure dans une nouvelle forme de responsabilité sociale de l’entreprise. » Le cas de la société MBS (Mobilier-Bois-Stratifié) est une parfaite illustration de la complémentarité entre travail humain et travail robotique.  La société a acquis un robot automatisant l’approvisionnement du centre d’usinage et permettant de faire fonctionner la chaîne de production de manière continue, sans interruption et sans intervention humaine pour la charge et la décharge. Cette robotisation favorise la diminution des tâches pénibles et induit une amélioration conséquente des conditions de travail pour les employés qui peuvent désormais se focaliser sur des tâches où la valeur ajoutée humaine est forte.

Dans ce contexte de changement technologique et de mutation des emplois, créateur de risques et de challenges, les entreprises doivent repenser leur politique RH autour de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Cette gestion anticipative et préventive prévoit de détecter en amont les besoins en formation, en dialogue social, en sauvegarde de l’emploi, en recrutement etc… La GPEC (gestion prévisionnelle et flexible des ressources humaines), permet de résoudre des problématiques de gestion des emplois liées à un environnement changeant. Une concentration sur la GPEC induirait des avantages non négligeables comme une anticipation des compétences requises par ces « nouveaux » emplois, un recalibrage adapté des postes, une meilleure gestion des carrières, une meilleure maîtrise du changement, une réduction conséquente des risques liés au déséquilibre (turn over, burn out, bore out, suppression d’emplois,…)

Sources :

https://e-rse.net/definitions/rse-definition/

https://www.lesechos.fr/18/07/2016/LesEchos/22235-039-ECH_la-rse-arbitre-du-match-homme-machine.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestion_pr%C3%A9visionnelle_des_emplois_et_des_comp%C3%A9tences

https://hbr.org/2017/04/the-countries-most-and-least-likely-to-be-affected-by-automation

https://www.symop.com/success-story-mbs-robotisation-rime-rse/

 

Auteur : Coralie Biellmann (LinkedIn)

 

Les évènements sur cette thématique ?

http://bizzandbuzz.alsace/sessions/comment-la-technologie-peut-elle-accompagner-notre-humanite/

http://bizzandbuzz.alsace/sessions/robotique-medicale-une-discipline-riche-en-savoir-faire-pour-lindustrie-du-futur/

http://bizzandbuzz.alsace/sessions/digital-customization-dans-lindustrie-4-0/

http://bizzandbuzz.alsace/sessions/automatisation-des-entrepots-limpact-du-numerique-sur-les-metiers-et-les-organisations/



Inscription à la newsletter